Parking Brenaz

Projet​ ​illégal​ ​de​ ​parking​ ​à​ ​la​ ​prison​ ​de​ ​la​ ​Brenaz

Le Grand Conseil a refusé sèchement le projet le loi du Conseil d'Etat autorisant le déclassement d'une zone agricole et d'une zone de bois et forêts alors même que le magistrat en charge avait d'ores et déjà donné l'ordre de construire un vaste parking de surface sur les parcelles y relatives. Le vote par le Grand Conseil d'un crédit d'investissement pour la Brenaz 2 ne donnait, en effet, pas le droit à M. Maudet de démarrer la construction de ce parking en toute illégalité.

De plus, l'affection de la Brenaz pour des détenus placés en détention administrative appelle des réserves quant au fond et à la forme. Est-il, au demeurant, pertinent d'affecter une aussi vaste prison pour des détenus qui n'ont le plus souvent pas commis de délit et qui sont en attente d'un renvoi dans leur pays d'origine ?

Et enfin, est-il justifié alors même que le bus 1 dessert régulièrement Champ-Dollon de construire un aussi vaste parking de surface, hélas... déjà partiellement réalisé, à cet endroit en donnant ainsi un signe dévastateur en matière de développement durable et de mobilité vis-à-vis du personnel qui va être ainsi encouragé à utiliser la voiture individuelle plutôt que les transports publics ?

Ce sont les raisons pour lesquelles, le groupe Ensemble à Gauche s'est résolument opposé à ce projet de déclassement d'une zone agricole et de forêts sis sur les communes de Puplinge et de Choulex.